Tous les articles par Claire Dukers

Bléré – Logis du Fief du Bois Ramé


Etude diagnostic préalable à la restauration de la tourelle d’escalier

 

Titre : Bléré – Logis du Fief du Bois Ramé

Type de marché : Marché public

Année : 2018

Maître d’ouvrage : Privé

Montant de travaux : N/C

Surface : N/C

Matériaux : Pierre de tuffeau, bois de chêne, ardoises

Mission : Etude diagnostic

Etat : Etude en cours

Le logis du Fief du Bois Ramé est une propriété privée qui se situe dans le cœur de la commune de Bléré. Cette habitation, édifiée au XVe siècle, fût malheureusement assez remaniée au cours des siècles.

Elle a tout de même conservé sa tourelle d’escalier Sud, hors-œuvre, coiffée d’une flèche octogonale à égout retroussé de plan carré. Une tourelle octogonale en surplomb surmontée d’un toit à l’impérial vient liaisonner la tourelle d’escalier avec le corps de logis. Des décors finement sculptés au niveau de culs de lampe témoignent de la richesse passée de l’édifice. C’est pourquoi, la tourelle d’escalier fût classée à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 16 avril 1929.

L’état préoccupant des toitures des deux tourelles et de certaines pierres pulvérulentes de leurs parements et de leurs décors menaçant chutes ont entraîné la réalisation de notre étude préalable, en cours de réalisation.


Bossay sur Claise – église Saint Martin


Etude préalable à la restauration

 

Titre :  Bossay sur Claise – Eglise Saint Martin

Type de marché : Marché public

Année : 2017

Maître d’ouvrage : Public

Montant de travaux : N/C

Surface : N/C

Matériaux : Pierre de tuffeau, bois de chêne, ardoises

Mission : Etude diagnostic

Etat : Etude rendue en décembre 2017

L’église paroissiale Saint Martin est classée au titre des Monuments Historiques depuis le 8 juillet 1911. L’édifice se trouve au centre bourg de la Commune de Bossay-sur-Claise, adjacent à la mairie.

L’édifice date principalement du XIIème siècle, et a subi des rajouts (bas-côté Nord) et restaurations lourdes (nef) au XIXème siècle sous la direction d’Anatole de Baudot. On note des chapiteaux et modillons sculptés datant du XIIème siècle intégrés dans les élévations du chevet et du clocher.

La place de l’église ayant été refaite en 2004, la commune souhaite actuellement restaurer la façade occidentale de l’église. Elle s’interroge également  sur des fissures et affaissements présents dans les arcades du bas-côté Nord. Atelier 27 a réalisé une étude diagnostic permettant de cibler les causes des désordres et d’établir un programme de travaux selon les urgences à traiter.

Dans le cadre de l’étude, Atelier 27 a effectué une inspection à la nacelle des couvertures et du clocher, comprenant également des sondages dans les couvertures de la nef et du bas-côté Nord pour vérifier leur état.


Sepmes – Eglise Notre Dame


Etude diagnostic

 

Titre : Sepmes – Eglise Notre Dame

Type de marché : Marché public

Année : 2017

Maître d’ouvrage : Public

Montant de travaux : N/C

Surface : N/C

Matériaux : Pierre de tuffeau, bois de chêne, ardoises

Mission : Etude diagnostic

Etat : Etude rendue en décembre 2017

L’église paroissiale Notre Dame est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 30 avril 2010.

Suite à de nombreux désordres et des chutes de pierres provenant des parties hautes de l’édifice, la commune a décidé  en 2017 de faire réaliser une étude diagnostic générale de l’édifice.

L’étude, réalisée en novembre 2017 par Atelier 27, comportait une inspection à la nacelle permettant au même temps de sécuriser les parties supérieures de l’édifice par la pose de filets de sécurité. Les maçonneries et couvertures de l’église se révèlaient en état de vétusté général et la présence de certaines fissures et dislocations incite à une étude de structure plus approfondie.

Un complément d’étude sera réalisé au printemps 2018.


Chinon – Le Manoir de la Fuye


Restauration et aménagement intérieur

 

Titre : Chinon – Le Manoir de la Fuye

Type de marché : Marché privé

Année : 2017

Maître d’ouvrage : Privé

Montant de travaux : N/C

Surface : N/C

Matériaux : Pierre de tuffeau, tomettes en terre cuite, marbres, chêne

Mission : Mission complète

Etat : Phase 1 achevée en décembre 2017

Le manoir de la Fuye est une bâtisse fortifiée datant du XVe siècle et construite au Nord-Est de la forteresse de Chinon. Le bâtiment principal rectangulaire est flanqué d’une tour rectangulaire défensive Ouest munie de machicoulis et d’une tour circulaire Est fortement remaniée. Une tourelle octogonale d’escalier, hors-œuvre, située dans l’angle Nord-Ouest, dessert les différents niveaux du manoir. Une tour défensive circulaire, intégrée dans le mur d’enceinte du domaine, au droit de l’entrée ancienne Nord, aujourd’hui condamnée, complète la richesse architecturale de cette propriété privée.

De mars à décembre 2017, une première campagne de travaux a été réalisée. Elle concernait le réaménagement intérieur du manoir selon les souhaits de ses propriétaires nécessitant les interventions de maçons, plombiers, électriciens, menuisiers, charpentiers, peintres et sculpteurs.

 Une seconde campagne de travaux, programmée en 2018, traitera de la restauration extérieure du manoir.


La Roche-Clermault – Eglise Saint Martin


RESTAURATION INTERIEURE & EXTERIEURE

 

Titre : La Roche Clermault – Restauration de l’église Saint Martin

Type de marché : Marché public

Année : 2016-2018

Maître d’ouvrage : Commune de La Roche Clermault

Montant de travaux : N/C

Surface : N/C

Matériaux : Pierre de tuffeau, ardoises, tuiles plates, décors peints

Mission : Accord-cadre MOE

Etat : Etude rendue – travaux prévus en 2018

L’église Saint Martin de La Roche-Clermault (37) est un édifice construit à partir du XIIe siècle et terminé au XIXe siècle. Elle fût inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 13 novembre 1939 puis classée à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 11 septembre 1985.

Edifiée avec le cimetière au Sud du village, elle est marquée extérieurement par son clocher gothique dont la flèche culmine à 27m du sol. Un espace extérieur protégé appelé « caquetoire », construit au XVIIIe siècle, au droit de son entrée Ouest et le long de son mur gouttereau Nord, fait la particularité extérieure de l’église. Intérieurement, le chœur, le chevet et la chapelle Notre-Dame conservent des peintures murales remarquables.

L’église présente actuellement des désordres structurels et des dégradations qui nécessitent des travaux de restauration. A la demande de la Commune nous avons établi un diagnostic sanitaire et un programme de travaux. Une première tranche débutera en 2018.


HUISMES – église Saint Maurice


RESTAURATION INTERIEURE & EXTERIEURE

 

Titre : Huismes – Restauration de l’église Saint Maurice

Type de marché : Marché public

Année : 2017-2018

Maître d’ouvrage : Commune de Huismes

Montant de travaux : N/C

Surface : N/C

Matériaux : Pierre de tuffeau, charpente en chêne

Mission : Mission complète + DIA

Etat : Phase 1 prévue en mars 2018

 

L’église Saint Maurice d’Huismes est une église paroissiale dont les parties les plus anciennes (abside, clocher) remontent au XIIème siècle. Son abside et son avant-travée attenant, sont classés au titre des Monuments Historiques depuis 1913. Son clocher et le passage suspendu côté Ouest sont inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Suite à l’état vétuste des maçonneries du clocher et des fissurations évolutives dans les voûtes de la nef, la Commune d’Huismes a décidé de confier une mission de maîtrise d’œuvre pour assurer la mise en sécurité et la restauration pérenne de l’édifice.

Atelier 27 a réalisée une étude diagnostic au printemps 2017, comprenant également une inspection à la nacelle du clocher et des couvertures. Des découvertes dans les combles de la nef ont donné lieu à une étude dendrochronologique de la charpente, permettant de dater une grande partie des fermes du XIIème siècle.

Une première phase de travaux prévue en mars 2018 comprendra la mise en sécurité du clocher, la restauration de la charpente et couverture de la nef et des investigations complémentaires.

Etude dendrochronologique de la charpente de la nef, réalisée par Dendrotech – Betton (35)

 


Lémeré


RESTAURATION DU CLOCHER ET TRAITEMENT PERIPHERIQUE

 

Titre : Eglise St Hilaire – restauration du clocher et traitement périphérique

Type : Etude diagnostic & travaux de restauration

Année : 2014-2017

Type de marché : Marché public

Maître d’ouvrage : Commune de Lémeré

Montant de travaux : N/C

Surface : N/C

Matériaux : pierre de tuffeau

Mission : Mission de maîtrise d’œuvre – étude diagnostic

Etat : Phase 2 des travaux achevée en mai 2017

 

Le clocher de l’église Saint Hilaire est classé Monument Historique depuis 1921.  En 2014 ses maçonneries en pierre de tuffeau étaient en mauvais état, principalement à cause des influences climatiques. Les soubassements des façades de l’église présentaient des désordres liés aux remontées d’humidité. Atelier 27 a été missionné début 2014 pour réaliser une étude diagnostic et assurer la maîtrise d’oeuvre des travaux de restauration.

Une première phase de travaux, réalisée en hiver 2015-2016 a permis de sécuriser le clocher des chutes de pierre et de traiter les soubassements périphériques.

Ensuite une deuxième phase de travaux a été réalisée en hiver 2016-2017, traitant la restauration complète des maçonneries du clocher et de son beffroi. A la même occasion des sondages ont été effectués sur les enduits et vestiges de décors peints à l’intérieur de l’église.

Dans l’objectif d’informer et de passionner la population de Lémeré pour le projet de restauration du clocher, Carsten Hanssen, gérant de l’atelier 27 et architecte du patrimoine a donné deux visites guidées au mois d’août 2015. -> La presse locale en parle.